Qu’est ce que la Dermite Ocre, quel traitement ?

Conseil et soins de santé

La dermite ocre est une maladie de la peau localisée dans les membres inférieurs, souvent sur la partie interne des chevilles ou la partie avant des tibias. Elle est caractérisée par de multiples taches brune-jaunâtres souvent convergentes les unes vers les autres, localisées dans le tiers distal de la jambe, dans la zone de la malléole interne et externe, sur la cheville et sur la voûte plantaire. C’est une affection qui se manifeste d’abord par des taches rouge-violet, qui deviennent marron. La rupture de petits vaisseaux sanguins superficiels, les capillaires, est souvent due à une pression veineuse excessive, comme dans les varices ou les phlébites, et provoque la libération et le dépôt de fer dans le tissu cutané, ce qui lui donne cette couleur. C’est un signe d’insuffisance veineuse et peut évoluer vers une ulcération de la peau en l’absence de soins.

Les origines de la dermite Ocre

Une insuffisance veineuse chronique est généralement un œdème plus prononcé dans le tiers inférieur des jambes dans l’après-midi/le soir et résolue pendant la nuit. Les pétéchies causées par la stase et l’insuffisance veineuse conduisent à des dépôts d’hémosidérine (substance moléculaire complexe de stockage du fer) correspondant à la la dégradation de l’hémoglobine érythrocytaire, qui se présentent sous la forme de taches pétéchiales convergentes, brune foncée ou de couleur ocre. L’insuffisance veineuse chronique s’accompagne diverses lésions cutanées. La dermatite ocre est un trouble pigmentaire secondaire de la stase veineuse où l’augmentation de la pression vasculaire et de la pression endothéliale. Les altérations provoquent l’extravasation des érythrocytes, des macrophages chargés d’hémosidérine, et des dépôts de mélanine. Le traitement esthétique est difficile et dans la plupart des cas non concluant.

dermite de stase ou dermite ocre

Traitement de la Dermite Ocre

Une femme caucasienne atteinte de dermatite pigmentaire ocre qui se présentant avec des macules et des taches pur-puriques, de couleur ocre-brunâtre, sur le tiers inférieur des deux jambes, sans gêne à suivie un protocole de trois séances de lumière intense pulsée (IPL). Après quoi les lésions ont d’abord foncées puis se sont éclaircies, devenant complètement décolorées au bout de quelques semaines.
Les systèmes de lumière pulsée intense sont des sources lumineuses, qui émettent une lumière polychrome. Contrairement au laser, ces lampes flash fonctionnent avec dans un large spectre de longueurs d’onde de 515 à 1 200 nm. Ces propriétés permettent une grande variabilité des la sélection de paramètres de traitement individuels et l’adaptation à différents types de peau et d’indications.

Aucune repigmentation n’a été observée après un suivi de 6 mois sur cette patiente. Aucun effet secondaire n’a été observé. L’étude démontre l’efficacité possible de l’IPL dans la dermatite de stase, qui est autrement difficile à traiter. Cependant, cette découverte doit être confirmée par des études plus importantes.

Traiter avec de la lumière intense pulsée IPL

Le traitement de la pigmentation cutanée de la dermatite de stase est compliquée avec des résultats pour la plupart insatisfaisants, dans la plupart des cas, les soins médicaux ne sont pas suffisants. En dépit du fait que les symptômes cliniques ne sont pas grave, le facteur esthétique suscite une inquiétude considérable pour les patients, dont la plupart sont des femmes désirant porter des jupes. Jusqu’à présent, il n’y a pas eu de traitement optimal pour la dermite pigmentaire ocre. L’utilisation de La source IPL peut être efficace avec un risque moindre de l’hyperpigmentation post-inflammatoire, en particulier lorsqu’il est utilisé sur des patients à la peau foncée. L’utilisation d’une IPL non cohérente comme un traitement est à envisager en cas de la pigmentation due à la dermite de stase et à d’autres dermatose purpurique associée à une vascularite, y compris l’hypergammaglobulinémie, le syndrome de la grenouille, cryoglobulinémies…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *