Qu’est ce qu’un acouphène (tinnitus en anglais) ? Comment le soigner ?

L’acouphène est un son que vous seul entendez qui n’est pas audible par une autre personne. Il ne provient d’aucune source externe, “il est dans votre tête”. Les patients souffrant de cette pathologie disent entendre différents types de sons. Mais les acouphène sont principalement décrits le plus souvent comme un sifflement ou un bourdonnement, mais aussi comme des cliquetis ou des bruits qui pourraient ressembler à des grillons.
Presque toute la population souffre d’acouphène à différents degrés.  Notre système auditif a tendance à filtrer les sons qui n’ont pas d’importance, de sorte que la plupart des gens sont capables de ne plus entendre leur acouphène après un certain temps. Si vous êtes préoccupé ou stressé par vos acouphènes, votre cerveau va alors les considérer comme des sons importants, ce qui vous empêchera de les filtrer et vous les entendrez en permanence.

Quelles sont les différentes causes des acouphènes ?

Les causes de l’acouphène sont multiples. Ce son persistant à l’intérieur de notre tête est souvent dû à l’exposition prolongée de bruits particulièrements forts, une perte auditive, ainsi que des maladies de l’oreille, du stress… Il peut également être la conséquence d’un effet indésirable d’un médicament ou un mélange de différents éléments, pour chaque personne atteinte par ce mal les causes sont différentes.
Le plus souvent ils sont liés à une perte ou diminution même minime de l’audition. En effet la partie du cerveau qui gère l’audition est habituée à recevoir des stimulis, quand ce n’est plus le cas, pour compenser, il recherche des sons interne de votre organisme et les considères comme étant importants. Votre cerveau interprète alors ce son comme un acouphène.

L’exposition à des bruits forts et continus entraîne une perte auditive et les acouphènes qui vont avec. Les sons forts (au dessus de 90 db) peuvent endommager votre audition de manière irrémédiable, surtout si vous les subissez durant de nombreuses heures. Beaucoup de personnes souffrent d’acouphènes temporaires après avoir été exposés à un bruit fort (détonation, coup de feu…). Celui ci disparaît généralement après un court laps de temps, mais peut être un avertissement indiquant que vous avez été exposé à une source sonore trop importante.

Le stress n’est pas directement lié aux acouphènes, mais il peut aggraver ses effets. En apprenant à vous détendre et à reprendre le contrôle sur vous même, vous pouvez aider votre corps et votre cerveau à gérer vos acouphènes.

Que faire pour minimiser vos acouphènes ?

Chaque patient est unique, et la méthode pour gérer les acouphènes le sera aussi. Votre pathologie peut être causé différents facteurs et peut affecter certains moments de votre vie plus que d’autres.

Les bruits ambiants

Les bruits de fond peuvent aider à réduire vos acouphènes, noyé au milieu d’un flux sonore les acouphènes deviennent inaudible. Les bruits de fond comme les sont de la nature, le vent dans les arbres, le bruit des vagues, le bruit blanc, le bruit de la pluie… entrent en rivalité avec les acouphènes, ce qui les rend beaucoup plus supportable.

Les appareils auditifs

La cause la plus fréquente d’acouphène est la perte auditive et des expériences ont montré que les prothèses auditives peuvent réduire considérablement la détresse causée par l’acouphène. Lorsque vous avez une perte auditive, votre cerveau ne reçoit pas la stimulation dont il a besoin et recherche les sons à l’interne. Le cerveau capte alors les sons qui se produisent naturellement dans la tête. Lorsque vous portez des prothèses auditives, votre cerveau reçoit plus de stimulation et n’a donc pas besoin de chercher les sons à l’intérieur de votre corps. Ceci a pour effet de réduire le niveau d’acouphène.

Comprendre vos acouphènes

Lorsque vous entendez des acouphènes, la majorité des gens réagissent habituellement en s’énervant. En vous énervant, vous pouvez aggraver vos acouphènes, ces émotions négatives amplifient votre niveau de stress, ce qui à son tour augmente la perception de vos acouphènes.

La musicothérapie

Etre exposé à d’autres sons semblables à vos acouphènes apprennent à votre cerveau à considérer vos acouphènes comme des sons de moindre importance, ce qui a pour effet de les rendre beaucoup plus supportable.

Comment s’endormir avec un acouphène ?

Surtout ne pas se boucher les oreilles avec des bouchons, car vous allez créer un espace vide de tout son parasite et du coup augmenter la perseption de vos acouphènes.
Les sons environnant et les bruits de fond peuvent vous aider à vous endormir avec un acouphène. Le plus simple est d’essayer de mettre une musique douce ou des bruits de la nature au moment de l’endormissement, cette musique ou sons vous aident à trouver le sommeil en masquant vos acouphènes La plupars des appareils auditifs proposent des fonctions de génération de sons acouphéniques.

L’acouphène un mal irrémédiable ?

Les acouphènes peuvent être temporaires ou permanents. Après une exposition à un bruit fort, vous aurez souvent des acouphènes momentanés. Les personnes qui souffrent d’acouphènes de plus longue durée peuvent utiliser différentes méthode pour réduire la nuisance qu’ils provoquent (voir le chapitre ci-dessus).

Combien de temps faudra-t-il pour traiter les acouphènes ?

Chaque patient est unique, il est donc impossible de dire combien de temps il faudra pour qu’un suivi et une rééducation de votre cerveau montre une diminution des nuisances que provoque les acouphènes. Plus tôt vous commencez un programme de gestion d’acouphène le plus tôt vous pouvez commencer à réduire l’impact de l’acouphène sur votre vie.

Comment puisse empêcher mon acouphène d’empirer ?

Pour éviter que votre acouphène ne s’aggrave, vous devriez toujours utiliser une protection auditive lorsque vous serez dans des ambiances sonores importantes (chantier, concert, boîte de nuit…).

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *