L’anémie : les causes de l’anémie

Conseil et soins de santé

L’anémie est une maladie très souvent fréquente et présente dans quasiment tous les pays du monde. Souvent mal compris des patients, la plupart l’assimilent souvent à une perte de sang, c’est certes vrai, mais elle ne limite pas seulement la diminution de la quantité de sang dans le corps.

Cette maladie a également de nombreuses causes qui font en sorte qu’on compte différents types d’anémies. Pour vous permettre d’en savoir plus sur cette maladie, nous allons définir, présenter et décrire cette maladie, nous parlerons également des différentes manifestations que cette maladie peut avoir avant de citer les différents traitements possibles.

Anémie : définition et présentation

Lorsqu’on parle de l’anémie, on fait allusion à une maladie du sang, compte tenu de son importance pour notre santé, il est utile de bien comprendre à quoi renvoie cette maladie. Commençons par la définir, une anémie est une maladie qui se manifeste par une baisse anormale du taux d’hémoglobine dans sang. Il faut savoir que le sang est composé de différents types de cellules, on en distingue trois principales qui sont :

  • Les globules blancs ou leucocytes ;
  • les globules rouges ou hématies chargées d’hémoglobine ;
  • les plaquettes nécessaires à la coagulation du sang.

Des millions de globules rouges sont produits dans la moelle épinière de manière régulière, ils ont pour missions d’assurer le transport de l’oxygène aux différents tissus du corps. L’hémoglobine est le pigment contenu dans les hématies qui alimentent les autres tissus du corps, son taux varie selon l’âge ou le sexe.

Les différents types d’anémies

Comme nous vous l’avons expliqué plus haut, il existe différents types d’anémie, chacun ayant des causes différentes bien que les conséquences soient quasiment identiques. Il existe de manière générale deux grands types d’anémies connus et répertoriés, il s’agit de :

  • L’anémie périphérique ;
  • L’anémie centrale.

L’anémie centrale est principalement due à un problème de production de globules rouges ce qui entraine de manière immédiate la diminution du taux d’hémoglobine dans le sang. Une fois que le processus de fabrication de globule rouge se trouve altéré, le taux d’hémoglobine transportant l’oxygène baisse dangereusement et se retrouve en deçà du seuil normal.

L’anémie périphérique quant à elle, est due à une perte assez importante de la quantité de sang par le corps, elle peut également être d’origine génétique avec une destruction anormale des globules rouges. Il peut donc arriver qu’une anomalie génétique entraine un défaut de production dans la structure de l’hémoglobine de vos globules rouges.

Globules rouges anémie

Manifestation de l’anémie

L’anémie est une maladie du sang qui se traduit par une diminution du taux d’hémoglobine dans le sang ou alors une incapacité notoire à transporter l’oxygène vers les tissus du corps. Bien qu’il existe plusieurs types d’anémies avec chacune un ensemble de causes différentes, elle se manifeste presque toujours avec les symptômes suivants :

  • épuisement physique, psychologique et mental ;
  • baisse de la libido ;
  • difficulté à effectuer votre activité physique habituelle ;
  • faiblesse, vertiges et étourdissement ;
  • maux de tête chroniques ;
  • fatigue aiguë et persistante ;
  • épuisement facile à l’effort et même au repos ;
  • palpitations et difficultés à respirer ;
  • pâleur, etc.

Les symptômes étant nombreux, la présence de plusieurs d’entre eux simultanément devra être signalée à un médecin. Bien entendu, plus l’anémie sera sévère, plus il y aura de symptômes et plus violents seront ces derniers. Cette maladie du sang existe sous différentes formes et peut être causée par différents facteurs.

Les différentes causes de l’anémie

L’anémie est une maladie fréquente donc les causes sont multiples, cependant la cause la plus connue de cette pathologie est de loin la plus évitable de toutes. La première cause de cette maladie est alimentaire, en effet, une carence en fer et en vitamine B12 et B9 est le plus souvent identifiée comme cause principale de l’anémie.

Les facteurs génétiques peuvent également être à l’origine de cette maladie dangereuse, c’est par exemple le cas des personnes drépanocytaires qui ont une anomalie de la structure de l’hémoglobine. Il y a également les facteurs naturels tels que les maladies qui peuvent entrainer une baisse du taux d’hémoglobine dans le sang (cirrhose du foie, certains cancers, maladie inflammatoire).

Il y a enfin des causes accidentelles comme les accidents (accident de circulation, de travail, domestique, etc.) elles entrainent généralement la perte d’une très grande quantité de sang (environ 1 L).

Diagnostic de l’anémie

Lorsque vous avez remarqué la présence des différents symptômes suscités, il est indispensable de consulter un médecin afin d’être fixé sur votre état de santé. Le médecin vous soumettra à un premier test, la NFS (Numération Formule Sanguine) encore appelée hémogramme.

Il s’agit d’une analyse du sang qui a pour objectif de définir le taux d’hémoglobine présent dans le sang. En deçà d’un certain seuil (13 g/L pour un homme, 12 g/L pour une femme et 10,5 g/L pour une femme enceinte) le patient est déclaré anémier.

Selon le contexte, le résultat du NFS peut emmener le médecin à prescrire d’autres examens pour plus de précision. Pour déterminer l’origine de l’anémie donc souffre le patient, divers autres examens seront ensuite réalisés. C’est le cas du VGM (Volume Globaire Moyen), qui lorsqu’il est faible donnera lieu à un diagnostic de carence du fer qui sera donc reconnu comme la cause de l’anémie. Un myélogramme peut être également être prescrit pour connaitre l’état de la moelle osseuse.

Prévention et traitement

L’anémie est une maladie qui lorsqu’elle est négligée peut causer la mort, elle peut par conséquent être prévenue par une alimentation saine et équilibrée ainsi que certaines précautions simples. Compte tenu des nombreuses causes de cette pathologie, il est important de noter que des traitements très efficaces existent.

Le traitement de l’anémie est une nécessité compte tenu de sa dangerosité, il est fortement lié à sa sévérité. Lorsque le taux d’hémoglobine descend sous le seuil de 8 g/L, la prise en charge doit être assez rapide et dans ce cas, une transfusion sanguine est vivement recommandée.

Bien entendu en fonction du contexte, le médecin peut également prescrire des médicaments à prendre par voie orale ou alors procéder à une perfusion de fer. Les anémies hémolytiques sont les seuls pour l’instant, qui ne font pas l’objet d’un traitement spécifique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *