fièvre du bébé

A partir de quand doit-on traiter la fièvre de l’enfant ?

Beaucoup de parents croient que plus la fièvre est élevée, plus l’enfant est malade, mais ce n’est pas toujours le cas. Un bébé qui a une température de 39 degrés Celsius peut sembler parfaitement à l’aise, jouant joyeusement sur son tapis, tandis qu’un bébé qui a une température de 37°C peut sembler être fatigué et avoir besoin d’être tenu constamment.

Cela signifie-t-il que si votre bébé fiévreux même s’il paraît joyeux et à l’aise, a-t-il besoin d’un médicament pour faire baisser sa fièvre ?

Les pédiatres sont formels. Il vaut mieux traiter l’inconfort plutôt que la fièvre.

Gardez à l’esprit que la fièvre aide le corps à combattre l’infection. La fièvre rend le corps moins hospitalier aux germes et déclenche les défenses immunitaires de l’organisme, comme les globules blancs qui combattent les virus et les bactéries envahissantes.

Portez attention aux symptômes et au comportement de votre bébé afin de déterminer à quel point il est malade et demandez conseil à son médecin pour le traitement en fonction de ces signes. Il est beaucoup plus important d’examiner les symptômes. L’apathie et la fatigue, par exemple, sont de meilleurs indicateurs de maladie que la température mesurée avec un thermomètre.

La fièvre est une réponse saine

Malgré ce que vous avez pu entendre, la fièvre n’endommage pas le cerveau ni la santé future de votre enfant.

En soi, la fièvre ne cause pas de tort. Les crises fébriles que certains enfants ont en réponse à une hausse soudaine de la température corporelle sont presque toujours inoffensives. (Dans de rares cas, les enfants peuvent inhaler de la salive ou des vomissements pendant une crise et développer une pneumonie par aspiration, ou ils peuvent se blesser en tombant ou en cognant contre des surfaces dures). Les traitements de la fièvre peuvent aider à la faire baisser, mais ils n’empêchent pas les crises fébriles de survenir.

Lorsque vous bercez votre bébé dans vos bras et que l’anxiété commence à s’installer, essayez de vous rappeler que la fièvre est en fait un signe que son système immunitaire fonctionne correctement. Bien sûr, il est important d’appeler le médecin, mais la grande majorité des bébés qui ont de la fièvre se rétablissent très bien.

Comme l’explique un responsable de service en pédiatrie, qu’il s’agisse d’une infection virale ou bactérienne, ou d’un effet secondaire de l’immunisation, une hausse de température est une réponse immunitaire naturelle. Soyez donc assuré que le système immunitaire de votre bébé fait exactement ce qu’il est censé faire.

Utiliser judicieusement les médicaments

Les médicaments comme le Doliprane réduisent temporairement la fièvre et peuvent aider à soulager l’inconfort. Mais avant de les utiliser, essayez de faire baisser la température de votre bébé à l’aide d’une éponge de bain. Utilisez de l’eau légèrement tiède pour essuyer la peau de votre bébé, particulièrement le front et les aisselles. Ce remède à la maison peut être étonnamment efficace.

Une autre façon d’aider votre bébé à se sentir mieux est de l’hydrater, alors offrez-lui beaucoup de lait maternel.

Il peut également être utile d’habiller votre bébé avec des vêtements légers et de garder l’environnement frais. Par exemple, si la pièce est chaude et étouffante, utilisez un ventilateur pour garder l’air en mouvement. Utile notamment en période de canicule

Si votre bébé semble toujours mal à l’aise, un médicament pour réduire la fièvre peut être une bonne solution. Ne donnez pas de médicaments à un bébé de moins de 3 mois sans l’approbation d’un médecin et suivez ces importantes consignes de sécurité chaque fois que vous donnez à votre bébé un médicament :

  • Si votre enfant a moins de 2 ans, consultez votre pédiatre ou votre pharmacien pour connaître la bonne dose.
  • Si votre bébé a entre 3 et 6 mois, vous pouvez lui donner du Doliprane mais pas d’ibuprofène.

Le dosage est toujours déterminé par le poids de votre bébé et non par son âge.

Ne donnez pas d’aspirine à votre enfant parce que la molécule a été associée au syndrome de Reye, une maladie rare mais grave (et parfois mortelle).

Et si votre bébé dort paisiblement, il n’est pas nécessaire de le réveiller pour lui administrer un médicament contre la fièvre. Au lieu de cela, laissez-le dormir et reposez-vous un peu.

administrateur

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *